Les adaptations préconisées

Afin que les choristes puissent chanter le plus possible, comprendre rapidement les directives et prendre du plaisir à se rendre aux répétitions, il est nécessaire d'effectuer quelques adaptations.

En voici une liste non exhaustive :

LE CHOIX DES CHANSONS

  • Impliquer les choristes dans le choix des chants :

    • renforce le plaisir et l'envie de se rendre aux répétitions

    •  ouvre la chorale à des styles de musiques différents : chacun a ses préférences musicales,

    • permet de les rendre acteurs dans la chorale et renforce le sentiment d'appartenance.

  • Chanter des chants connus favorise l'utilisation du langage automatique Les paroles de langage automatique (tel que des chants connus, des poèmes mémorisés, des expressions toutes faites) sont souvent plus faciles à produire que le langage en cas d'aphasie.

  • ​De manière générale, les chants joyeux sont plus souvent choisis car ils permettent l'émergence d'émotions positives, dans un contexte de vie parfois difficile. 

  • Si les paroles de la chanson sont simples à comprendre, il sera plus facile de les apprendre puis de les mémoriser pour les chanteurs.

  • La langue française est à privilégier : comme le langage est difficile à produire, il est préférable de ne pas rajouter un obstacle avec une langue étrangère.

Références scientifiques :

Leguédé, F. (2018)

L'expérience rapportée par plusieurs chefs de chœur a également abouti à ces quelques pistes :

  • On peut trouver quelques mélodies sans paroles, à muser ou à chanter sur une syllabe ("lalala"), pour enlever la difficulté de l'expression verbale.

  • Le chant en canon peut être un exercice intéressant car il est court, l'air est souvent facile, et les automatismes sont bien présents. Le fait de chanter à deux voix peut être vu comme un challenge dont le dépassement procure un sentiment de réussite collective. Aussi, il est important de choisir un meneur par voix, un référent.

  • Les chansons de variété française sont souvent connues et appréciées des chanteurs.

  • L'inclusion de chansons contemporaines peut également être un petit défi pour la chorale, et permet de découvrir des chanteurs et un autre style de musique. 

De manière générale:

  • Ralentir le rythme du chant

  • Baisser la tonalité pour ne pas ajouter un effort vocal

 

L'ACCOMPAGNEMENT D'UN INSTRUMENTISTE​

Accompagner les chants avec un instrument (guitare, piano, tambour, etc.). facilite l'apprentissage de la mélodie et maintient la justesse du chant. Il est donc intéressant d'impliquer une personne pouvant jouer d'un instrument pour accompagner la chorale. 

Références scientifiques :

Leguédé, F. (2018)

 

APPORT d'un SUPPORT VISUEL : PAROLES/PARTITIONS

De manière générale, il semble préférable d'éviter les partitions, trop chargées et laborieuses à lire pour les chanteurs. En revanche, les paroles imprimées peuvent être d'un grand appui.

Des codes couleurs peuvent aussi permettre de se repérer dans le chant.  Pour les personnes ayant des difficultés ou une incapacité à lire, il est possible de colorier ou d'illustrer les paroles.

 

LE PLACEMENT DES CHANTEURS

En ce qui concerne le positionnement des chanteurs dans le cercle, plusieurs pistes de réflexion :

- on peut choisir de placer une personne plus en difficulté entre deux personnes plus à l'aise,

- selon les chanteurs, on peut placer les hommes d'un côté et les femmes de l'autre,

- si la chorale accueille des personnes non-aphasiques, on peut alterner entre une personne aphasique et une non-aphasique,

- une personne souffrant d'une aphasie non-fluente peut être également entraînée, portée, en étant à côté d'une personne ayant une aphasie fluente.

 

L'IMPORTANCE DU TEMPS DE SOCIALISATION

Les chanteurs se rendent aussi aux répétitions pour découvrir d'autres personnes, vivre des moments en groupe et profiter du support social. Il est important de proposer un moment libre, pour favoriser les échanges et les rencontres. Le goûter en groupe peut être un moment privilégié par exemple.

La chorale peut également se retrouver dans un contexte hors répétition, pour une promenade ou un restaurant ensemble. 

Références scientifiques :

Leguédé, F. (2018) 

 

​LE CHOIX DU CONCERT

Proposer un concert motive les chanteurs, car il donne un objectif et représente un challenge pour le groupe. La participation à ce concert doit néanmoins être libre, car un chanteur contraint d'y participer ne trouverait plus de plaisir à venir. 

Références scientifiques :

Leguédé, F. (2018)

 

 

 
 

EN RÉSUMÉ

- Choix de chansons​

  • impliquer les chanteurs

  • chants connus

  • chants en français

  • chants joyeux

- Ralentir le rythme et baisser la tonalité

- Proposer un support visuel

- Impliquer un instrumentiste

- Réfléchir au placement des chanteurs

- Intégrer un temps de socialisation

- Proposer un concert

Chant choral & aphasie 2019 ©

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now